Journée chargée et riche en découvertes. Première rencontre avec  notre naturaliste au petit déjeuner et quelques conseils vestimentaires de sa part pour avoir les meilleures chance d'approcher les animaux : pantalons longs, couleurs neutres : pas de blanc ni de rouge.
Nous assistons ensuite à l'arrivée d'un ministre du Tamil Nadu et de sa suite (15 à 20 véhicules ), tous vêtus de lunghi. .. blancs et rouges et qui font une entrée remarquée dans le parc.
C' est plus calme l' après midi lorsque débute notre première ballade à pied à la découverte de la faune et de la flore du parc.

Équipées de sur chaussettes anti sangsues, nous voyons des écureuils géants de Malabar, des buffles (guars) des daims (sambar), des singes (langurs du Nilgiri), et une chouette.
On apprend que l'on peut faire une teinture rouge naturelle avec les feuilles du teck et que le bois le plus précieux de ces forêts est le santal, qui fait l'objet d'une surveillance jour et nuit par les gardes du parc.


Les tribus qui peuplaient le parc ont pour la plupart été relogées à l'extérieur à l' exception d' une trentaine de familles.
C'est parmi ces tribus que sont recrutés les gardes en raison de leur excellente connaissance des lieux et de leurs capacités à détecter les animaux. Certains sont d'ailleurs d'anciens braconniers reconvertis.

P1080610

P1080599

P1080590


La journée n'est pas terminée : deuxième sortie, nocturne cette fois, pour pister les animaux. Nous verrons des daims mais aucun des 45 tigres qui peuplent le parc, vedettes incontestées mais discrètes des lieux.